QU'EST-CE QUE MÉDITER ?

tapie yoga

La pleine conscience ?

De quoi parle-t-on ? Nous entendons de plus en plus parler de méditation ces dernières années. Nous pouvons avoir en tête l'image d'une personne assise au bord d'un lac, en silence, les yeux fermés... Une personne parfaitement calme et apaisée, qui n'aurait pas de pensées... Soyez rassurés, nous ne parlerons pas de cela dans cet article, c'est une idée courante à propos de la méditation, mais qui est relativement éloignée de la réalité de cette pratique. Ici, nous parlerons de la méditation de pleine conscience, pleine présence ou encore présence attentive. La méditation de pleine conscience est issue de la méditation bouddhiste et a été popularisée en Occident notamment par Jon Kabat-Zinn, professeur émérite de médecine de l'université du Massachusetts aux États-Unis, à partir de la fin des années 1970_ Il s'agit d'une pratique laïque qui se nourrit d'aspects des sagesses orientales (méditation bouddhiste, yoga) et des sciences occidentales (psychologie, neurosciences). Jan Kabat-Zinn définit la méditation de pleine conscience comme le fait de « porter intentionnellement son attention sur l'expérience du moment présent, instant après instant, avec bienveillance et sans jugement ».

Pratique formelle et informelle

Cette pratique nous invite à vivre le moment présent et à accueillir l'expérience de l'instant avec bienveillance - et cela à tout moment de la journée - attentif à ce qu'il se passe en nous et autour de nous, sans jugement (autant que possible !). Il s'agit d'une capacité innée de l'être humain, mais qui diminue au fur et à mesure des années si nous ne la travaillons pas. Bébés, nous sommes totalement dans le moment présent, il n'y a que lui qui existe de notre point de vue. Puis, au fil des années, plus notre mental se développe, plus le passé (souvenirs agréables ou douloureux) et le futur (projets, souhaits, planifications, anticipations positives ou négatives...) prennent de la place. À tel point qu'à l'âge adulte, nombre d'entre nous ne sommes quasiment jamais entièrement présents à ce que nous faisons, vivons, ressentons... Rien n'est perdu ! Nous pouvons entraîner notre esprit à conserver voire à retrouver cette qualité de présence attentive. C'est ce que l'on appelle la méditation formelle : l'entraînement de l'esprit à l'attention et à la bienveillance, lors de moments qui y sont consacrés. Tout comme nous faisons de la course à pied pour améliorer notre endurance et renforcer nos muscles, nous méditons pour améliorer nos capacités d'attention et de bienveillance.

Concrètement, la méditation formelle peut prendre plusieurs formes nous pouvons pratiquer assis, allongés, debout et même en mouvement (comme la marche méditative, par exemple). Elle s'effectue lors d'un moment choisi, dans un endroit où nous ne serons pas dérangés pendant la durée que nous nous sommes fixés. Nous pouvons être guidés, par un enseignant ou un enregistrement, ou non. Nous pouvons pratiquer seuls ou en groupe, et donc en famille bien entendu. Il s'agit d'un espace « protégé » où nous arrêtons toute activité pour nous dédier entièrement à l'entraînement de notre esprit à l'attention et à la bienveillance.

L'objectif de cette pratique formelle est que ces qualités infusent notre vie quotidienne : que nous soyons plus présents, attentifs et bienveillants dans notre vie de façon spontanée.

Par ailleurs, il est possible et même vivement recommandé ! - d'amener intentionnellement ces qualités dans notre quotidien : c'est ce que l'on appelle la méditation informelle. La méditation informelle, c'est décider d'être attentifs à ce que nous faisons lorsque nous le faisons, à ce qu'il se passe autour de nous et à notre expérience intérieure (sensations corporelles, émotions, pensées) en lien avec ces événements. En lavant la vaisselle, en nous réveillant le matin, en parlant avec notre conjoint, en récupérant notre monnaie à la caisse, en arrivant au travail, en cuisinant, en regardant nos enfants partir à l'école... à chaque moment de notre journée, de notre vie.

Un état d'esprit

Ainsi, la méditation est une façon d'être, une philosophie de vie, allant bien au-delà d'une simple technique visant à se sentir mieux. Il n'y a donc pas de réussite ou d'échec possible : l'idée est simplement d'entraîner son esprit à être présent, attentif et à accueillir l'expérience du moment. De fait, il ne s'agit pas de rechercher une expérience en particulier (le calme, la détente...). La nuance est subtile : l'entraînement à l'attention sans jugement nous permet de développer calme, stabilité, détente, etc., mais il ne s'agit pas de rechercher ces états intentionnellement.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison internationale
Livraison dans le monde entier
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
ghghghhj Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,